Tout Haiti

Le Trait d'Union Entre Les Haitiens

Analyses & Opinions

Twou Manti pa Fon (2e partie): Les représentations traditionnelles du pouvoir dessalinien et les nouvelles études anglophones

Silencing the Past Michel-Rolph Trouillot 300

Lawouze taye banda toutan solèy pa leve
                                       (Pwovèb ayisyen)

La publication du livre magistral du regretté professeur Michel-Rolph Trouillot en 1995 a opéré dans le monde académique anglophone un grand tournant dans la recherche sur la Révolution Haïtienne. La parution du livre « Silencing the Past: Power and the Production of History » a marqué le début d’une nouvelle ère d’études et de vérité sur la Révolution Haïtienne. C’est ce que le docteur Joseph Célucien aka Docteur Lou (2012) a qualifié de « Tournant Haïtien » (The Haitian Turn). Durant les trois dernières décennies, il y a eu un méga changement dans l’historiographie de la Révolution Haïtienne. La littérature académique indique, par exemple, qu’au cours de la dernière décennie, il y a eu au moins 392 nouveaux titres sur la Révolution Haïtienne qui sont apparus sur le marché mondial (Douthwaite, 2012). Beaucoup de ces ouvrages—publiés pour la plupart en anglais—ont été écrits à partir de sources et de documents d’archives trouvés en Haïti, aux États-Unis, en France, en Espagne, en Angleterre, en Allemagne et ailleurs. Nous tenons à préciser que Gérard Mentor Laurent demeure jusqu’à date l’un des rares historiens haïtiens à avoir utilisé des documents d’archives dans son récit historique (Hector, 1993). Ce n’est donc pas un hasard qu’il soit le premier historien haïtien à avoir lavé le nom de l’empereur dans le dossier de l’assassinat des époux Bélair. 

Lire la suite...

Twou Manti pa Fon: Les représentations traditionnelles du pouvoir dessalinien et Thomas Madiou

dessalines haiti

Lawouze taye banda toutan solèy pa leve
                                       (Pwovèb ayisyen)
 

Les premiers historiens haïtiens, communément appelés les classiques, étaient tous de grands privilégiés. Certains à cause de leur couleur et de leur statut social ont pu vivre de beaux jours dans la colonie; d’autres ont passé leur jeunesse en France loin de l’enfer du système colonial esclavagiste. Ils ont vécu parmi les Français, se sont bien intégrés et faits des amis, et ont reçu la même instruction que ces derniers. Ils ont été formés pour penser comme eux, voir comme eux, parler comme eux et, par conséquent, écrire l’histoire avec des méthodes et des perspectives similaires. L’éducation française — et surtout le fait pour eux de puiser chez des historiens colonialistes et esclavagistes — a mis en nos premiers historiens le même regard raciste et sexiste de leurs homologues français.  À ce sujet, Pompée Valentin Vastey ou Baron de Vastey a affirmé ce qui suit : « Il faut garder à l'esprit que ces historiens n'avaient rien pour les guider, sauf les déclarations fournies par les Blancs, dans lesquelles les faits et les événements étaient le plus étrangement brouillés, la vérité était exposée sous un faux jour…»

Lire la suite...

Ayiti - Exit - Aux origines du cordon sanitaire (1 de 8)

Par Alin Louis Hall --- Il est difficile de rester indifférent, même d’un point de vue purement détaché, libre et libéré, par rapport au cynisme de la veuve noire et des apprentis croquemorts qui tentent une métamorphose posthume du bonhomme banane. On ne voit vraiment pas ce qui les empêche de répandre qu’il a tourné l’eau en vin le jour de l’inauguration du barrage de Marion. Là s’origine une opportunité pédagogique pour faire avancer les recherches sur le rôle des émotions dans la dissidence cognitive. Évidemment, dans une société de fausse valeurs, de sentiments et de ressentiments, la distorsion des subjectivités canonise les « ingé-niais». Nous mettons ici les projecteurs sur les « dokto– rats » qui sont devenus les bêtes de somme de la « caravane du faire semblant ». Il importe de dénoncer la sublimation de la bêtise pour maintenir l’ordre cannibale du « cadavériquat ». La moindre velléité de changement est réprimée. La classe moyenne intériorise la plongée dans la sauvagerie.

Lire la suite...

Alin Louis Hall: La convocation des états généraux pour la reconstruction de la péninsule du Sud (3 de 3)

Camp-Gerard 500

Par Alin Louis Hall --- Pour augmenter la production nationale, il faut attirer et promouvoir l’implantation d’entreprises intégrées verticalement avec effet d'entraînement sur l’économie. C’est ainsi qu’on crée les emplois. Aussi les axes programmatiques de la reconstruction de la péninsule du Sud doivent-ils s’appuyer sur la spécificité de cette immense langue de terre lancée bien en avant sur la mer des Caraïbes. Idéalement située entre l'Amérique centrale en face du canal de Panama, la Floride, l’Amérique du Sud et du Nord, la péninsule présente de nombreux atouts et attributs pour attirer les investissements directs étrangers (IDE) et offre une option viable de relocalisation.

Lire la suite...

Alin Louis Hall: La convocation des états généraux pour la reconstruction de la péninsule du Sud (2 de 3)

Haiti Tiburon 600

Par Alin Louis Hall --- Par-delà la nécessité d'améliorer le cadre de vie et la protection de l'environnement, il y a principalement l'urgence de sortir de la croissance zéro. En clair, la reconstruction de la péninsule du Sud représente une option viable pour offrir un projet pilote de territoire et développement économique cohérent qui pourra être reproduit dans les autres régions. Le miracle haïtien est encore à notre portée si l’émergence d’un pôle de développement méridional, selon une vision cohérente, régionale et globale, se matérialise. En ce sens, la globalisation des échanges renforce la conviction que les ports et les aéroports représentent des infrastructures indispensables pour supporter une fonction d’intermédiation.

Lire la suite...

Alin Louis Hall: La convocation des états généraux pour la reconstruction de la péninsule du Sud (1 de 3)

carte-tremblement de terre grand sud haiti earthquake 600

Par Alin Louis Hall  --- C’est notre point de vue que l’absence de réflexion critique bloque toute remise en question de notre place dans le monde, de notre rôle dans notre propre région et de l’organisation de notre société. Nous aurons beau parler de recyclage de nos cadres de référence. Hélas ! Il nous faut tout simplement la pensée. Une pensée économique intégrée à la politique pour se débarrasser du modèle qui reproduit la misère pour le plus grand nombre. Suivant ce cheminement, la récurrence des cataclysmes naturels offre le meilleur prétexte pour un ensemble d’actions publiques. Ce n’est plus donc à démontrer qu’une meilleure organisation territoriale représente une exigence du développement. En ce sens, un schéma régional d'aménagement et de développement durable représente un document stratégique, prospectif et intégrateur. Il recommande les orientations fondamentales et horizons temporels du développement durable d’un territoire et ses principes d'aménagement dans un contexte régional.

Lire la suite...