Analyses & Opinions

Pour Laurent Lamothe, Martelly doit diriger par décret en 2015 tandis que ce dernier et ses alliés de l'OPL veulent prolonger illégalement le mandat des parlementaires

lamothe garry pierre paul charles touthaitiLaurent Lamothe - Garry Pierre Paul Charles (New York)

Norluck Dorange et Jean-Junior Joseph ont toujours défendu la thèse que le véritable président d'Haiti est Laurent Lamothe le premier ministre le plus corrompu depuis la création de ce poste par la constitution de 1987. Confrontée à la réalité, cette thèse s'est révélée vraie quand le chef de l'état symbolique en pleine simagrée de consultation avec notamment ses alliés de l'OPL pour d'éventuelle négociation de "sortie de crise", Lamothe a lâché la bombe que tout le monde savait qui était si visible dans l'arsenal et les démarches de Martelly qui manœuvrait systématiquement pour saboter le parlement et établir une dictature dans le pays. « Martelly gouvernera par décret en 2015» dixit Laurent Lamothe Premier ministre/président.

Tel est pris qui croyait prendre !

Moise Jean Charles et Arnel Belizaire deux fervents opposants au régime en place ont déclaré qu'ils ne resterons pas un jour de plus au parlement après le deuxièmes Lundi du mois de Janvier 2015. Donc la proposition de l'OPL allié du régime " tet kale" pour prolonger le mandat des parlementaires (ce qui est interdit par la constitution) est de ce fait " out " ou "Bwè lwil " ... pour une deuxième fois après le débâcle de l'accord de l'EL Rancho, le dirigeant de parti Sauveur Pierre Etienne a " voye deyò " comme on dit chez nous.

De plus, ils ont commis l'erreur de croire qu'ils pourraient diriger le pays par décret après Janvier 2015.... ce fut une possibilité dans le cadre de la constitution de 1987. Cette clause a été éliminée dans la constitution amendée... Donc, sans parlement Lamothe n'aura aucune légitimité et devient de fait un premier ministre de facto. La même chose est vraie pour Martelly car ce dernier ne pouvant diriger par décret se retrouvera dans l'incapacité de prendre aucune décision (décret) notamment pour donner décharge à Laurent Lamothe ou à publier une nouvelle loi électorale ..

Fort de ces constats nous nous acheminons vers la formation d'un gouvernement de transition pour la réalisation des élections générales du président au casec.

Renmen tout pèdi tout...

Tout Haiti,

Les Dernieres Nouvelles